Blog de Michel Ganivet

02 décembre 2021

Cette fin de semaine, je vous donne rendez-vous au salon du Livre du Perche à Soligny-la-Trappe

Couverture Mélodie (72 dpi)

Des bouquins, des auteurs, des visiteurs, retour enfin à un semblant de normalité et surtout à tous ces contacts qui font les belles rencontres. Je vous invite donc, ainsi que les Amis du Perche, à venir découvrir nos livres (romans et ouvrages d'histoire) au stand de ce 10e salon de Soligny-la-Trappe, samedi après-midi et dimanche. Pas de conférences ni d'intervention cette année mais j'espère bien que tout rentrera dans l'ordre l'an prochain. N'oubliez pas non plus votre passe sanitaire. Et surtout, amis lecteurs, faites-vous tous vacciner.
Qu'on en finisse !

Salon du livre du Perche à Soligny-la-Trappe, 4 et 5 décembre 2021

 

Salon du Livre du Perche (Normandie) - Le plus grand salon de la région !

Bienvenue sur le site du salon du livre du Perche à Soligny-la-Trappe (Normandie-Orne-Perche). Ce salon a été créé en 2008 par la rencontre de deux auteurs Solignois et, est géré par l'Association Culturelle Solignoise SIRET : 528 014 772 00016 APE : 9499Z.

http://www.salondulivreduperche.fr

 

Posté par lepin1508 à 08:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 novembre 2021

Semaine nationale de l'Écriture : le jury a achevé ses travaux

Semaine de l'écriture 2

 Le jury vient d'achever ses travaux : Michel Ganivet, Cédric Salmon, Bernard Bouvet et Patrice Laffont

Du 3 au 10 octobre, près de 10.000 personnes, essentiellement des enfants du primaire et du secondaire ont participé à cette manifestation destinée à promouvoir l'écriture manuscrite. Thème de cette année : le voyage. Après les sélections, de dix à trente-cinq textes regroupés dans six catégories, ont été soumis au jury national réuni au siège de l'Union Filière Papetière à Paris, autour de Patrice Laffont et de Bernard Bouvet à l'origine de cette belle initiative. Celle-ci fêtait cette année, malgré les aléas de la crise sanitaire, sa 10e édition...

À noter, en parallèle de cette manifestation placée sous l'égide de l'Union des filières papetières (UFIPA), ce récent sondage UFIPA Opinionway : 78% des personnes interrogées estiment que le niveau de l'orthographe a baissé en France. Parmi les explications données : l'utilisation des SMS, la baisse de fréquence de la lecture, la baisse de l'usage de l'écriture manuscrite et la baisse de l'apprentissage de l'écriture manuscrite...

Résultats : 

Lauréats du concours 2021

CP 4e : Oscar COUPIER BOUTEILLER // Ecole Lucie Aubrac 38000 GRENOBLE 5e : Akram IBRAHIM // Ecole Jardin Parisien 94240 L'HAY-LES-ROSES 6e : Mélissa HUSAR // Ecole publique 02140 FONTAINE LES VERVINS 7e : Diego BATIZE // Ecole publique 02140 FONTAINE LES VERVINS 8e : Juliette OURASAMY // Ecole

https://www.semainedelecriture.fr

Semaine de l'écriture 1

Écriture à la main sur tableau électronique pour décompter notes et résultats...

Posté par lepin1508 à 09:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2021

Un anniversaire à ne pas oublier : 1621-1622, Robert Giffard à Québec

Église Autheuil chœur 

L'église d'Autheuil, près de Tourouvre, là où fut sans doute baptisé Robert Giffard vers 1587

Alors que Mortagne-au-Perche s’apprête à célébrer Pierre Boucher à l’occasion du 400e anniversaire de sa naissance, que des manifestations se préparent afin de célébrer l’enfant du pays percheron, né en 1622, arrivé en Nouvelle-France en 1635 à l’initiative de ses parents, un autre anniversaire est en passe d’être oublié : celui de l’arrivée à Québec de Robert Giffard, l’apothicaire de Tourouvre, événement d’autant plus discret qu’il s’accompagne d’un flou temporel. 1621 ou 1622 ? Aucun texte ne permet de répondre à la question. 

Et pourtant ce « pied à terre » historique, à quelques enjambées de l’ « abitation » édifiée par Samuel de Champlain demeurera, malgré l’imprécision de date, l’acte « un » de la colonisation du « pays de Canada ».

Que vient faire là Robert Giffard, natif de la petite paroisse d'Autheuil ? La suite sur le site de Perche-Canada

Un anniversaire à ne pas oublier : 1621 ou 1622, Robert Giffard à Québec - Perche Canada

Une signature généreuse gonflée par le vent du large Alors que Mortagne-au-Perche s'apprête à célébrer Pierre Boucher à l'occasion du 400e anniversaire de sa naissance, que des manifestations se préparent afin de célébrer l'enfant du pays percheron, né en 1622, arrivé en Nouvelle-France en 1635 à l'initiative de ses parents,...

https://perche-canada.net

 

Posté par lepin1508 à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2021

Exposition Pierre Boucher à Mortagne-au-Perche : à voir sur place ou sur ce blog

Expo 1

L'exposition Pierre Boucher à Mortagne-au-Perche est à découvrir sur place sur les grilles de l'hôtel de ville. Pour ceux qui ne peuvent se déplacer, voir le diaporama (album n°8) en ligne sur mon blog (cliquer sur "diaporama" au centre de la première image).

8. Pierre Boucher (1622-1717) Exposition

8. Pierre Boucher (1622-1717) Exposition : Toutes les photos 8. Pierre Boucher (1622-1717) Exposition - Blog de Michel Ganivet : Exposition réalisée...

http://www.michelganivet.com


Posté par lepin1508 à 18:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2021

Célestin Percheron, par Pierre Trahard, un livre et un auteur à ne pas oublier.

Célestin Percheron livre

Qui se souvient de Pierre Trahard (1887-1986), professeur, critique littéraire, romancier, dont l’œuvre fut saluée par l’Académie française ? La générosité d’un ami m’a permis d’avoir entre les mains son livre Célestin Percheron. Longny, Brochard et alentours en sont le théâtre. 

 Nous sommes à la fin du 19e siècle. Célestin Percheron, cultivateur à la Soyère près de Longny et son épouse Alexandrine, sans enfants, vendent leur ferme et se retirent à Longny. Alexandrine, très belle femme, se mêle à la bonne société alors que Célestin préfère arpenter la campagne avec la nostalgie la terre perdue. Ses aigreurs le rendent jaloux. Il soupçonne bientôt Jules, le quincaillier, de s’intéresser à Alexandrine. Ce sera bientôt le crime maquillé en accident de chasse…
Plus que l’histoire elle-même, la lecture de Célestin Percheron, livre paru en 1938, réédité en 1946, propose une belle évocation du Perche et fournit l’occasion de sortir de l’oubli Pierre Trahard, auteur certes né en 1887 à Orléans et décédé à Dijon en 1986, pourtant Percheron par ses racines. Son père Henri Henri Auguste Emile (1858-1946), natif de Randonnai, professeur à Besançon, Tourcoing, Orléans, était lui-même issu d’une lignée d’instituteurs ayant exercé au 19e siècle dans la région d’Avezé et du Theil-sur-Huisne.
On appréciera ou on n’appréciera pas, dans les dialogues, le recours à un parler plus pseudo-campagnard que percheron.  Une évidence s’impose toutefois : Pierre Trahard conservait le souvenir vivace de la terre de ses ancêtres qu’il a fréquentée tant est précise la description de Longny et de ses alentours avec évocations du projet de station thermale à Brochard, de pèlerinage à Notre-Dame de Pitié, des jours de marché et de foire, des saisons…
« …Dans la nuit que ouate la première neige de décembre, la cloche s’ébranle, grave et triste. Au premier coup, Célestin sursaute. Il venait de s’assoupir, et il entrait dans cet évanouissement pénible et délicieux où le cauchemar se mêle au rêve… »
Aux descriptions de la nature chargées d’émotion s’ajoutent les faits, gestes et dialogues de personnages colorés, en blaude et sabots, en robe longue et chapeaux à fleurs. 
Un livre à lire pour retrouver le parfum d’un Perche qui s’estompe en nos mémoires.

Pour en savoir plus sur Pierre Trahard :
— Généalogie de la famille Trahard par Éric Trahard et Jacques Angenault sur Geneanet (https://gw.geneanet.org/).
— Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Trahard
— Académie française :

Pierre TRAHARD

https://www.academie-francaise.fr/pierre-trahard

 

Posté par lepin1508 à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 octobre 2021

Statue de Pierre Boucher (1622-1717) à Mortagne : la souscription est lancée

Statue Pierre Boucher 1

 

De gauche à droite : Jean-Claude Lenoir, président de la communaté de communes de Mortagne, Virginie Valtier, maire de Mortagne, Michel Ganivet, président de Perche-Canada, Louis Dugas et Jean du Pontavice, descendants de Pierre Boucher

L'association Perche-Canada et la mairie de Mortagne-au-Perche ont officiellement lancé la souscription destinée à financer la statue qui sera érigée en 2022 à la mémoire de Pierre Boucher, pionnier de la Nouvelle-France, né dans la ville en 1622. À cette occasion deux descendants de l'illustre pionnier de la Nouvelle-France avaient tenu à être présents afin de représenter, issue de douze générations, la famille de ce personnage hors du commun. Il s'agit de Louis Dugas, Jean du Pontavice et leurs épouses. Louis Dugas a retracé l'incroyable saga familiale initiée par leur ancêtre, père de quinze enfants et indiqué que l'inauguration de la statue les 30 et 31 juillet prochains sera l'occasion, parallèlement à la venue d'une délégation de Boucherville (Québec, Canada), cité fondée par Pierre Boucher, d'une cousinade exceptionnelle.
Après la présentation des modalités de souscription, les participants étaient conviés à une visite commentée de l'exposition présentée sur les grilles du jardin public qui retrace la vie de Pierre Boucher.

Pour faire un don (déductible fisdalement), aller sur

Pour découvrir l'exposition si vous ne pouvez venir à Mortagne-au-Perche :

8. Pierre Boucher (1622-1717) Exposition

8. Pierre Boucher (1622-1717) Exposition : Toutes les photos 8. Pierre Boucher (1622-1717) Exposition - Blog de Michel Ganivet : Exposition réalisée...

http://www.michelganivet.com

Statue Pierre Boucher 2

Statue Pierre Boucher 3

 

Posté par lepin1508 à 19:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2021

22 et 23 octobre, hommages aux pionniers de la Nouvelle-France

Bureau Perche-Canada

Expo 21 panneaux

L'exposition présentée sur les grilles du jardin public de Mortagne retrace la vie de Pierre Boucher, pionnier du Canada français, fondateur de la ville de Boucherville au Québec

Fin de semaine chargée : deux manifestations réuniront les adhérents et les amis de Perche-Canada le vendredi 22 octobre à Mortagne-au-Perche et samedi 23 octobre à Saint-Cosme-en-Vairais.

 4e centenaire de la naissance de Pierre Boucher, 1er acte : l’exposition préparée de longue date par l’association Perche-Canada est désormais installée sur les grilles du jardin public de Mortagne-au-Perche. Réalisée en partenariat avec la ville de Mortagne et le département de l'Orne, elle raconte la vie et la destinée fondatrice d’une des plus grandes figures de la Nouvelle-France, née en la paroisse Notre-Dame le 1er août 1622.
L’exposition se compose de 21 panneaux et sera présentée en deux temps vendredi 22 octobre à 15h, à salle des fêtes, en présence de descendants de Pierre Boucher, avec d’abord le lancement de la souscription pour la réalisation de la statue (installation au début de 2022 dans le jardin public et inauguration les 30 et 31 juillet 2022). 
À la suite du lancement de la souscription, inauguration de l’exposition. Celle-ci sera visible sur les grilles (côté ruelle Pinguet) jusqu’à la fin de l’an prochain.
Samedi 23 octobre à Saint-Cosme-en-Vairais, à partir de 15h, à la salle Atlantis, assemblée générale de l’association ( réunion prévue au printemps, reportée à cette date en raison de la crise sanitaire). À 17h, dévoilement des plaques à la mémoire de Julien Fortin au n°100 de la rue Nationale et, dans l’église, de Fernand Fortin, un des illustres fondateurs de Perche-Canada. Cette manifestation sera suivie du verre de l’amitié offert par la municipalité de Saint-Cosme-en-Vairais.

Un office religieux sera célébré, pour les personnes qui le souhaitent, à 18h30 dans l’église paroissiale.

 

Perche Canada

L'exposition " Perche et Canada, quatre siècles d'histoire " a été conçue en 2016 à l'occasion du 60e anniversaire de l'association Perche-Canada. La visualiser L'exposition composée de 16 panneaux peut également être mise à disposition sur simple demande. Demande à adresser avec le formulaire " Contact" .

https://perche-canada.net


Site de Perche-Canada

Posté par lepin1508 à 08:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2021

Grande verrière de l'église du Pin-la-Garenne : Virginie Berthier a présenté les ébauches

Journée MH V

Virginie Berthier au travail dans son atelier de Nogent-le-Rotrou en présence de Catherine Reignaut, auteur du dessin.

Samedi 18 septembre au Pin-la-Garenne, à l'occasion des journées des Monuments historiques, Virginie Berthier, maître-verrier à Nogent-le-Rotrou a présenté les travaux préparatoires à l'achèvement de la grande verrière de l'église Saint-Barthélémy. Depuis plusieurs mois, elle œuvre à la mise en lumière des dessins proposés par Catherine Reignault. L'installation interviendra dans le courant de l'automne.
En attendant, cartons et photographies ont donné une idée de l'avancement de l'œuvre conçue sur le thème des quatre éléments dans le respect des couleurs de la partie haute de cette même verrière. En effet, le réseau, restauré en 1972 a permis de sauver des détails d'un vitrail Renaissance provenant de l'église Notre-Dame de Mortagne.
Ramené en 1835 et installé au Pin en 1841 à l'initiative du baron Cyrille Jules Patu de Saint-Vincent, châtelain de la Pellonnière, ce fenestrage conserve en particulier un portrait contemporain de Marguerite de Lorraine.

Journée MH VJean du Plessis, président de l'association de sauvegarde de l'église Saint-Barthélémy découvre les premières découpes en verre soufflé.

Vitrail 1Détail du futur vitrail consacré à l'air.

Vitrail 2Détail du futur vitrail consacré au feu.

Posté par lepin1508 à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2021

Sympathique journée au salon des Livres de la Ferté-Vidame

SalonLa Ferté3

La Ferté-Vidame, la terre de Saint-Simon, le célébre mémorialiste, accueillait ce dimanche 5 septembre les auteurs régionaux reçus dans une parfaite organisation, grâce également à la libraire L'Esperluète, de Chartres.

www.esperluete.fr

Péné­trer au vif de la mémoire De plus en plus, et par effet de sur­face de ses pho­to­gra­phies, Fré­dé­rique Lon­grée s'enfonce dans les laby­rinthes de l'être pour leur don­ner corps. Existe tout un tra­vail de méta­mor­phose et de jaillis­se­ment.L'angoisse y rode. La femme y reste mar­quée par dif­fé­rents stig­mates que l'artiste scénarise.

https://www.esperluete.fr 

Sympatique moment de rencontre entre amoureux de l'écriture sous toutes ses formes avec un public ravi de trouver des bouquins pour la rentrée. La vie littéraire, c'est aussi ça. Je dis "aussi" parce que les médias ne parlent guère aujourd'hui que de quelques titres alors qu'il en existe des milliers d'autres chez les libraires.

Prochain rendez-vous à Berd'huis le 7 novembre.

Salon La Ferté 2

Salon La ferté1

Posté par lepin1508 à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2021

Dimanche je serai présent à la fête des livres à La Ferté-Vidame

Affiche fête LIvres La Ferté-Vidame

La fête des livres se déroule ce dimanche dans le cadre du château de La Ferté-Vidame. Je serai présent avec de nombreux auteurs Percherons. Venez nous retrouver pour parler de littérature, de nos bouquins. Ce sera une fois de plus un grand moment de partage.

Liste des auteurs présents : voir à la suite 

La presse en parle

Le Prix Saint-Simon Le Duc de Saint-Simon écrivit une partie importante de son œuvre de mémorialiste dans le cadre enchanteur du château de La Ferté-Vidame et son parc. Le Prix Saint-Simon, créé en 1975 sous les auspices de la ville de La Ferté-Vidame est géré par l'Association des Amis avec le soutien de La Société Saint-Simon.

https://lafertevidame.jimdofree.com

 

 

Posté par lepin1508 à 21:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2021

Quand le ciel et l'eau se déchaînent sur la terre

Catastrophe Mamers 1904 01

 La route de Mamers à Mortagne : état à la suite de la catastrophe de Mamers de 1904 à l'entrée du village de Suré

 « Un orage d’une violence telle qu’il n’a jamais été donné d’en voir de semblable aux plus anciens du pays, s’est abattu mardi après-midi sur notre région, causant en certains endroits de véritables désastres et à Mamers une épouvantable catastrophe où 17 personnes ont trouvé la mort… »

En quelques lignes, dans son édition du dimanche 12 juin, l’hebdomadaire « Le Perche » relate l’un des événements climatiques les plus dévastateurs que, de mémoire d’hommes, notre région ait jamais connu. L’orage du mardi 7 juin 1904 en semant la ruine dans la basse ville de Mamers et dans le Perche ornais, a saisi une population affairée dans son quotidien rappelant ainsi qu’en toute saison, l’eau nous offre certes ses bienfaits mais nous assène aussi parfois ses humeurs les plus extrêmes. Outre les aléas climatiques tels que le gel et la sécheresse, elle est depuis toujours à l’origine d’excès qu’ils soient le fait de pluies continues ou d’orages aux conséquences dévastatrices.

Voici quelques lignes d'introduction à un article que je publierai dans le prochain numéro des Cahiers Percherons à paraître en fin d'année. Il sera consacré au thème de l'eau sous toutes ses formes, de ses bienfaits à ses colères. Ce sera l'occasion de rappeler des pages étonnantes, comme les inondations de la vallée de l'Huisne, la catastrophe de Mamers ou encore la fonte des neiges de 1784. Comme quoi nous n'avons sans doute pas vu le pire au cours de ces dernières décennies.

Photos ci-dessous : niveau de l'eau atteint dans l'église Notre-Dame de Mamers et quelques unes des nombreuses cartes postales réalisées à la suite de ce désastre qui a fait 17 morts et de considérables dégâts dans tout le Perche (au Sud de Mortagne pour l'essentiel)

Catastrophe Mamers 3

Catastrophe Mamers 1904 1

Catastrophe Mamers 1904 2

Catastrophe Mamers 1904 04

Catastrophe Mamers 1904 05

 

Posté par lepin1508 à 09:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2021

Madeleine de la Peltrie au rendez-vous de l'histoire de Québec

arrivée ursulines

L'arrivée de Madeleine de la Peltrie et de Marie de l'Incarnation à Québec en 1639

Les Rendez-vous d’histoire de Québec ont mis en ligne sur Youtube des interventions remarquables sur l’itinéraire de Madeleine de la Peltrie (1603-1671), Alençonnaise, Percheronne par son mariage et pionnière du Nouveau-Monde, sur ses liens avec Marie de l’Incarnation et sur sa contribution dans l’épopée de la Nouvelle-France.

Voici les liens vers des conférences passionnantes :

Introduction par Raymond Brodeur
https://www.youtube.com/watch?v=C2iHkXTkXLI&t=43s

La vie tumultueuse de Madeleine de la Peltrie jusqu’en 1639, par Roger Barrette
https://www.youtube.com/watch?v=kgsU4bp_KaY

Le voyage de Madeleine de la Peltrie, de Marie de l’Incarnation et de leur suite en 1639, Par Françoise Deroy-Pineau
https://www.youtube.com/watch?v=MasYMtGYPo4

Une alliance au service de la mission, par Philippe Roy-Lysencourt
https://www.youtube.com/watch?v=o8zPYI-H068

Jeanne Mance et Marie de l’Incarnation à Montréal, par Jean-Paul Pizelle
https://www.youtube.com/watch?v=WYNnbn684NQ

Sur les traces de Madeleine de la Peltrie à Québec, par le pôle culturel des Ursulines
https://www.youtube.com/watch?v=ljgXUuHT_jw

Proches dans la vie, unies dans la mort, par Catherine Ferland
https://www.youtube.com/watch?v=02CLcEKKSWU

Posté par lepin1508 à 21:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2021

Une photo à identifier, scène de la vie rurale d'antan

Moisson bœufs époque t lieu à identifier

Extraite des archives familiales, cette photo intéressante significative de la société rurale entre les deux dernières guerres mondiales, je pense. Pendant la moisson, la faucheuse est tirée par des bœufs. La famille photographiée est occupée par la confection des gerbes. Reste à savoir où se situe cette scène. Dans le Perche ? Ou ailleurs ?...  Les deux enfants à gauche me rappellent les joies de mon enfance mais ce n'est pas moi et cela ne correspond à aucun lieu que je connaisse.
Je livre donc cette scène champêtre à tous ceux qui consultent ce blogue... Merci d'avance pour les pistes que vous pourrez me fournir.

Posté par lepin1508 à 19:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2021

Quand l'histoire nous fait rire un peu, surtout quand on en a bien besoin...

Avis curé de Flers 1833

Notre monde contemporain est en plein désarroi (Covid, etc.) avec exaspération et mauvaise humeur en prime. Aussi devons-nous trouver des raisons de rire un peu, notamment de ce qui faisait les désarrois d'antan, tel (document ci-joint arrivé dans mes archives je ne sais comment) celui du curé de Flers en 1833 qui fait alors, bizarrerie du moment, fonction de maire et entendait sévir contre l'immoralité ambiante cause, selon lui, des pluies incessantes qui s'abattent sur le pays en désignant des "chiennes émissaires" et non plus des "boucs émissaires" :
"Nous curé de Flers, faisant fonction de Maire, considérant que l'on a trop promptement oublié notre avis sur la race canine, que par là les chiennes en chaleur courant en liberté, que leur honteuse et publique prostitution exerce une mauvaise influence sur les mœurs de cette ville, qu'enfin cet abus impie et dangereux pour la pudeur peut fort bien être une cause de cette pluie qui, malgré les prières publiques, ne cesse de détériorer depuis tant de jours les biens de la terre, nous avons ordonné et ordonnons ce qui suit :
Article 1 : les chiennes amoureuses ne devront sortir que tenues en laisse et devront avoir en outre une muselière sous la queue.
Article 2 : celle qui serait trouvée se promenant même seule, devrait être saisie au collet par le garde champêtre si elle est en contravention et conduite chez notre sacristain.
Article 3 : le maître de la prévenue versera à notre presbytère une somme de 15 francs et sera condamné à 1 mois de surveillance ecclésiastique.
Flers, le 28 juin 1833, pour le maire absent, le curé faisant fonction"
Signé "Cornulé"
Si des amis de la région de Flers avaient des informations sur la suite de l'histoire, nous serions preneurs...

Posté par lepin1508 à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2021

Où trouver mon dernier livre "Une mélodie qui n'en finit jamais" (Librinova, diffusion Hachette Livres)?

Couverture Mélodie (72 dpi)

Librairies où mon livre "Une mélodie qui n'en finit jamais" est disponible dès maintenant :

Librairie Majuscule (Mortagne-au-Perche)
Librairie Le Goût des Mots (Mortagne-au-Perche)
Librairie Du côté de Bellême (Bellême)
Maison de la Presse (Bellême)
Maison de la Presse (Mamers)
Librairie Le Passage (Alençon)

Diffusion :
Pour information à destination des autres libraires de toute la France, mon livre est diffusé par Hachette-Livres.

Dédicaces :

Je suis en outre disponible pour toute séance de signature cet été dans l'Orne, l'Eure-et-Loir, Sarthe et alentours.
Me contacter par mon courriel : lepin1508@gmail.com ou 0632444772.

Salons du Livre :

Je ne sais si la crise est derrière nous mais je constate par ailleurs avec plaisir que la vie culturelle reprend. Je vous convie d'ores et déjà à mes prochains rendez-vous d'auteur :

Le dimanche 5 septembre, fête du livre de La Ferté-Vidame (Eure-et-Loir).
Le dimanche 7 novembre, salon du Livre de Berd'huis (Orne).
Les samedi et dimanche 4 et 5 décembre, salon du livre du Perche à Soligny-la-Trappe (Orne).

 

 

Posté par lepin1508 à 21:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2021

Dédicace au Pin-la-Garenne (Orne) à l'occasion de la réouverture de la bibliothèque

Présentation et dédicace ce jour, de mon livre "Une mélodie qui n'en finit jamais" (Librinova) dans le cadre de l'inauguration de la bibliothèque du Pin-la-Garenne (Orne). Quel bonheur de pouvoir enfin échanger avec des lecteurs et d'entendre des extraits de mon livre lus par Catherine Reignault. Merci à elle.

Prochain rendez-vous le 14 juillet lors du salon du livre de Thiron-Gardais (Eure-et-Loir).

Dédicace 1

Dédicace 2

Dédicace 3

Dédicace 4

Posté par lepin1508 à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2021

Le dimanche 2 juin 1811 : Napoléon et Marie Louise de passage au Pin-la-Garenne

Napoléon et Marie Louise voyage 1811 (72dpi)


L'impératrice Marie-Louise et Napoléon

Passage Napoléon Courapied1 (72 dpi)

 
Mention du passage de l'Empereur et de son épouse au Pin-la-Garenne par Louis Étienne Courapied

Le 10 juin 1972 le président de la République Georges Pompidou, venant de Bellême, était en visite dans le Perche et réservait un grand honneur à notre village du Pin-la-Garenne en s’arrêtant au pied de l’église Saint-Barthélémy. Il était reçu par René Guillet, maire, se faisait présenter le conseil municipal et repartait une demi-heure plus tard vers Mortagne. Cette brève visite est restée dans la mémoire locale.
Ce que l’on ignore par contre c’est que le 2 juin 1811, ce fut l’empereur Napoléon, l’impératrice Joséphine et une partie de la Cour impériale qui passèrent par Le Pin à l’occasion du voyage dans le grand Ouest de la France dont nous célébrons le 2e centenaire. Cette fois, le chef de l’État du moment ne s’est pas arrêté mais son passage a pourtant laissé des traces sous la plume de Louis Étienne Courapied, secrétaire greffier de la mairie.

Voici ce qu’il écrit dans le registre de l’état civil en profitant d’une page restée disponible :
« Le dimanche deuxiesme jour du mois de juin, présente année 1811, jour de la Pentecôte, LL MM. Impériales et royales Napoléon notre auguste empereur et Marie Louise, princesse d’Autriche, son auguste épouse ont passé par cette commune du Pin à une heure de l’après-midi.
Vive l’Empereur,
Vive l’Impératrice,
Vive le roi de Rome.
fait par moi Louis Étienne Courapied, secrétaire greffier de la mairie. »

Pas de photos mais on sait que la population a été au rendez-vous, qu’elle a sans doute décoré et pavoisé afin de saluer le cortège qui se composait, ainsi que l’écrit Gilbert Thil (« L’Orne sous le Consulat et le 1er Empire", éditions de l’Ornal  2010, page 89) de « 50 voitures attelées de 250 chevaux de poste, 17 bidets pour les piqueurs, 6 brigades de chevaux de selle, 6 berlines de ville, 3 calèches à la « Daumont », 50 chevaux de carrosse. Quant à l’escorte, elle se compose de 150 grenadiers, 230 chasseurs à cheval, autant de dragons et 15 gendarmes d’élite »

Un tel défilé a constitué un événement mais il a été le fait du hasard puisqu’à l’origine tout était prêt à Mamers pour recevoir l’Empereur et sa Cour. C’est un changement inopiné de parcours qui l’amena à Mortagne et à redescendre à Bellême pour rejoindre ensuite Paris par Rémalard.

On sait en tout cas que l’accueil réservé au Pin au cortège impérial fut préparé avec ardeur. Dans une lettre du 19 juin, le sous-préfet de Mortagne exprime au maire sa satisfaction « pour les préparatifs que vous avez faits à l’occasion du passage de leurs majestés impériales et royales sur le territoire de votre commune… »

Une autre page à ajouter au Chemin de la mémoire en cours de constitution sous forme de panneaux (exposition permanente), dans l’église du Pin. Panneaux existants : 

3. Le Pin-la-Garenne : Chemin de la mémoire

3. Le Pin-la-Garenne : Chemin de la mémoire : Toutes les photos 3. Le Pin-la-Garenne : Chemin de la mémoire - Blog de Michel Ganivet : Cette...

http://www.michelganivet.com

Lettre félicitations Deslestang (72dpi)Lettre de félicitation reçue par le maire du Pin après le passage de l'Empereur

 

Posté par lepin1508 à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2021

Grande verrière du Pin-la-Garenne Dans l’atelier de Virginie Berthier, les quatre éléments prennent vie

 

La restauration de la grande verrière de l’église Saint-Barthélémy se poursuit avec le souci d’en faire partager les différentes étapes au plus grand nombre. La seconde vidéo mise en ligne par Alain Reignault montre l’élaboration des quatre lancettes à partir des dessins établis par Catherine Reignault sur le thème des quatre éléments : l’air, la terre, l’eau et le feu adaptés au cadre religieux et à l’histoire locale. Depuis son atelier, Virginie Berthier, maître-verrier à Nogent-le-Rotrou, explique sa démarche et les modalités d’adaptation du dessin aux impératifs techniques imposés par les encadrements de pierre.

Prochaine présentation : le calibrage et la coupe.

Posté par lepin1508 à 14:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 avril 2021

Sur les chemins de la mémoire du Pin-la-Garenne : dix panneaux pour découvrir le passé communal

7 Présentation plan terrier

Après cinq premiers panneaux consacrés à l’histoire de l’église Saint-Barthélemy, aux émigrants partis du village partis vers la Nouvelle-France, à une rétrospective sur la vie et sur le tombeau de Pierre II, comte d’Alençon et du Perche et à la commune pendant les deux dernières guerres mondiales, la rencontre avec le passé de notre village se poursuit par dix nouveaux panneaux à découvrir dans le bas-côté nord (visite libre des Rameaux à la Toussaint, de 10h à 19h).

Accès à l'album : 

 

3. Le Pin-la-Garenne : Chemin de la mémoire

3. Le Pin-la-Garenne : Chemin de la mémoire : Toutes les photos 3. Le Pin-la-Garenne : Chemin de la mémoire - Blog de Michel Ganivet : Cette...

http://www.michelganivet.com

 

Posté par lepin1508 à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2021

Hommage à Ferdi Posthuma de Boër(1930-1995) : après le peintre, le musicien de jazz

Ferdi Postuma de Boër (1930-1995), le plus Percheron des Hollandais nous a laissé un souvenir impérissable. Il fut très attaché à notre région et nous a laissé ses peintures, ses dessins et son amitié. Il fut aussi un grand musicien de jazz, proche de Stéphane Grappeli. En 1995, son épouse l’actrice Andréa Domberg , m’a remis des cassettes enregistrées par Ferdi et ses amis musiciens. Il s’agissait alors de créer une ambiance musicale lors de la rétrospective sur l’œuvre du peintre présentée au musée du château Saint-Jean à Nogent-le-Rotrou du 8 novembre au 2 décembre 1996. 
Depuis Andréa Domberg est elle-même décédée et j’avais un peu oublié ces cassettes jusqu’au jour où j’ai décidé de rendre hommage à Ferdi en présentant une partie de ses peintures sur mon blog. 
Grâce à Isabelle Jansolin qui fut aussi très proche de Ferdi, les cassettes (près de 4 heures d’enregistrement), restées inutilisées, ont été aimablement retravaillées par Jean-Claude Marx, ingénieur du son, et numérisées.
Je vous livre ce petit extrait en m’interrogeant sur la manière dont nous pourrions aussi faire connaître la partie musicale de l’œuvre de Ferdi. Avec quelques questions à la clé : Qui possède les droits musicaux ? Qui sont les amis musiciens de Ferdi qui jouent avec lui ? Je les ai rencontrés à plusieurs reprises mais j’ai hélas oublié leurs noms. Si quelqu’un pouvait me rafraîchir la mémoire, y compris, à l’occasion avec quelques photos, ce serait merveilleux.
Bien sûr sur cette petite vidéo musicale, je ne connais pas, non plus, le titre de la musique… Ferdi a omis de mentionner les intitulés pour l’ensemble de l’enregistrement.

Posté par lepin1508 à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]