Blog de Michel Ganivet

17 novembre 2022

Samedi 19 novembre à 14h30, l'enfance de Pierre Boucher, thème de ma prochaine conférence

Affiche conférence 19 novembre

L’année 2022 s’achève. Elle a été marquée, les 30 et 31 juillet, à l’invitation de la ville de Mortagne et de l’association Perche-Canada, en présence d’une délégation de la ville de Boucherville (Québec, Canada), des descendants et de la population, par l’inauguration de la statue de Pierre Boucher (1622-1717) et les célébrations du 400e anniversaire de la naissance du pionnier de la Nouvelle France. 

Le samedi 19 novembre à 14h30 (accueil à partir de 14h), à la salle des fêtes de Mortagne, lors d’une conférence illustrée de diapositives, et en conclusion de ces commémorations, j'évoquerai, à la lueur des recherches les plus récentes, l’enfance du héros, le Perche et Mortagne au début du XVIIe siècle, l’attrait pour le Nouveau Monde, les espoirs des Mortagnais en quête d’un ailleurs.

Cette conférence est organisée par les Amis du Perche de l’Orne. 

Posté par lepin1508 à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 novembre 2022

Chansons du cousinage Normandie-Amérique du Nord

Chansons du cousinage 

Un livre, une histoire et  61 chansons ! L’association La Loure publie, via la plume de Robert Bouthillier, Yvon Davy, Éva Guillorel et Étienne Lagrange, dans la collection « Sources » un magnifique ouvrage incluant deux CD consacrés aux chansons traditionnelles de Normandie et du Québec, par extension du Canada et d’Amérique du Nord. Tout y est : plus besoin de s’interroger sur ce passé commun et ces richesses chantées et interprétées au sein d’une culture française décidément bien vivante.

L’ouvrage, fruit d’une collecte commencée il y a des années, est disponible en librairie.

Chansons du cousinage Normandie Amérique du Nord, La Loure, contact : 2 rue Saint-Martin, 14500 Vire, Normandie, France, contact@laloure.org, https://laloure.org

Posté par lepin1508 à 21:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2022

Les collections du journal "Le Perche" désormais en ligne sur Gallica

Le Perche août 1914

La mise en ligne sur Gallica des collections du journal « Le Perche » de 1883 à 1944 (61 années, 3116 numéros), que j’avais souhaitée, est désormais effective. J’en remercie la direction de la BNF, les Archives départementales de l’Orne et ceux qui ont relayé ma demande. C’est là toute une époque qui est relatée semaine après semaine. Le journal « Le Perche » a ainsi écrit une magnifique chronique de notre région entre 19e et 20e siècles, des pages les plus gaies aux périodes les plus dramatiques. Il a contribué ainsi à faire vivre notre identité régionale. Espérons que la suite des collections papier disponible aux Archives de l’Orne pourra être, elle aussi, numérisée.

Comment accéder?

Les référencements, notamment sur les pages « Presse et revues » ne semblent pas encore avoir été effectués mais ce n’est sans doute qu’une affaire de temps. La recherche sur Gallica étant un peu « sophistiquée », il convient depuis le site Gallica :

https://gallica.bnf.fr/accueil/fr/content/accueil-fr?mode=desktop

 de la formuler ainsi :

« Le Perche » hebdomadaire

Les guillemets sont importants. Ils évitent d’être englouti sous les « perche » (saut à la…, poisson, etc.)
Si vous n’êtes pas familiarisé avec l’interface de Gallica, voici le lien direct vers le premier numéro :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bd6t56888317

 Le Perche illustré

Il est aussi possible de découvrir sur Gallica les suppléments du « Perche illustré » (une trentaine d’exemplaires) qui figurent à part. Ils offrent un regard sur l’humour des années 1900… Faire la recherche ainsi :

« Le Perche illustré » (conserver les guillemets)

Voici le lien vers le premier numéro :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9637581

Le Perche illustré Octobre 1900Le Perche illustré Novembre 1900

 

Posté par lepin1508 à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2022

Avis d’une lectrice ou comment traverser la canicule en bonne compagnie

Une mélodie qui n'en finit jamais p

 

J'ai sans doute tort de ne pas publier les avis des lectrices et lecteurs qui me sont parvenus à la suite de la parution de mon dernier roman « Une mélodie qui n'en finit jamais ». Aussi, avec l'aimable autorisation de Dominique Godfard, dernière lectrice en date m'ayant adressé un message, voici son commentaire sur le livre. Je publie sa « critique » sur ce blogue avec reproduction de quelques pages de mon bouquin prises au hasard.

Merci à cette lectrice

Pour info : Une mélodie qui n’en finit jamais » est diffusé via la plateforme d’auto-édition Librinova
https://www.librinova.com/compte/livre/8324

et peut être commandé chez tous les libraires de France et de Navarre en version papier et numérique.

« Je viens de traverser la canicule en la très bonne compagnie d’ « aristos », pour les plus anciens (les jeunes générations ayant balancé aux oubliettes des manières surannées), d’une trame narrative bourrée de rebondissements qui tiennent le lecteur en haleine, et de votre plume si fluide et agréable à lire... Sans oublier la musique, véritable « personnage » du livre par sa présence tout au long du roman et qui vous cueille dès la couverture, avec les mains d’Héléna et de Valentina, comme avec le titre, fort à propos.
Si, à première vue, l’épaisseur de l’ouvrage et le nombre des personnages sont susceptibles d’effrayer quelque peu le lecteur contemporain (habitué à des volumes étiques), le mystérieux tableau « Le voyageur aux portes de la nuit » intrigue dès le début; son histoire incite à tourner les pages avec curiosité et ainsi de suite... Je me suis senti attendre les fêtes de fin d’année comme si j’allais y assister !
Cette belle réussite tient, à mon avis, à une structure romanesque qui évite toute monotonie car l’on passe d’un personnage à un autre, d’un rebondissement à un autre ; à une grande finesse analytique des us et coutumes comme des sentiments qui animent les protagonistes et, pour ces derniers, à votre aptitude à camper les personnages... Eugénie, très « reine-mère », est magnifiquement portraiturée, et l’histoire de sa vie, du conditionnement dont elle fut l’objet, permet de mieux la comprendre en dépit de son sale caractère. J’aime aussi que le parcours de ceux que l’on appelait les « bâtards », soit mis en avant pour ce qu’il est : la recherche désespérée de leurs origines.
Enfin, bravo, bravissimo, pour la quatrième de couverture qui n’était pas facile à rédiger et qui illustre parfaitement votre beau roman. »

Dominique GODFARD

Une mélodie qui n'en finit jamais p

Posté par lepin1508 à 16:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2022

Revivre le 400e anniversaire de la naissance de Pierre Boucher...

76. Une photo pour l'histoire


Voici deux liens pour revivre les festivités du 400e anniversaire de la naissance de Pierre Boucher à Mortagne.
1. Replay du reportage de France 3 Normandie (à partir de 2 minutes 19 secondes) :

https://www.france.tv/france-3/normandie/jt-12-13-normandie-rouen/3746668-emission-du-dimanche-31-juillet-2022.html

2. Rétrospective en image sous forme d’un diaporama (84 photos) à partir du présent blogue d’auteur (album n°10 menu de gauche de ma page d'accueil) :
http://www.michelganivet.com/albums/400e_anniversaire_de_la_naissance_de_pierre_boucher_par_l_image/index.html#lg=1&slide=0

Cliquer sur « diaporama » au centre de l’image.
Ce diaporama, réalisé à partir de photos de Christophe Aubert, Jean-François Suzanne, du journal « Le Perche », d’Odile Simoën et de Renaud Seynave, pourrait servir de base à un livret commémoratif susceptible d’être édité dans les mois à venir. Si vous avez pu être présent ce samedi et ce dimanche à Mortagne, n’hésitez pas à me faire parvenir vos meilleurs clichés. Ils pourraient nous servir. Nous tirerons le bilan de ces journées lors d’une lettre d’information qui sera diffusée fin août ou début septembre.

Posté par lepin1508 à 17:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 juillet 2022

Pierre Boucher (1622-1717) de retour dans sa ville natale : Mortagne-au-Perche

Banderole médiathèqueMortagne-au-Perche se prépare à recevoir les descendants de Pierre Boucher et une importante délégation venue du Canada, de la ville de Boucherville, au Québec, fondée par Pierre Boucher en 1667.

Statue ParlementSur la façade du Parlement à Québec, entre Dorchester (1724-1808) et Jean Talon (1628-1694), Pierre Boucher pose pour la postérité.

La statue de Pierre Boucher (1622-1717), inaugurée en 1922, sur la façade du Parlement à Québec, disposera désormais de deux reproductions autorisées par l’Assemblée nationale du Québec, la première devant l’hôtel de ville de Boucherville (élevée en 2017), la seconde dans les jardins de l’hôtel de ville de Mortagne. Cette dernière sera inaugurée samedi 30 juillet à l’occasion du 400e anniversaire de la naissance de Pierre Boucher à Mortagne (baptême en l’église Notre-Dame le 1er août 1622).
L’original est l’œuvre du sculpteur Alfred Laliberté (1867-1953). Natif de Sainte-Élisabeth-de-Warwick au Québec, fils d’agriculteur, il fait ses études à Montréal et aux Beaux-Arts de Paris. Inspiré par Rodin, il consacre sa carrière à faire revivre les grandes figures de l’histoire québécoise. Professeur à l’école des Beaux-Arts de Montréal, on lui doit plus de 900 œuvres, soucieuses de réalisme, également consacrées aux métiers et aux petites gens.
« Né de la terre, je suis son fils » écrit dans ses mémoires, ce sculpteur considéré comme l’un des grands maîtres du Québec au début du XXe siècle.
Sa représentation de Pierre Boucher, seigneur de Boucherville, anobli ainsi que tous ses descendants, par Louis XIV, le regard tourné vers l’horizon, la main tendue, fait l’unanimité et servira désormais de trait d’union entre Québec, Boucherville et Mortagne-au-Perche.

Inauguration samedi 30 juillet 2022 à 15h.
Dimanche matin 31 juillet, office religieux à 9h30 en l'église Notre-Dame de Mortagne en présence de Mgr Bruno Feillet, évêque de Séez.

Alfred Laliberté - Wikipédia

Basculer la table des matières Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alfred Laliberté, vers 1920 Alfred Laliberté ( Sainte-Élizabeth-de-Warwick dans le canton d' Arthabaska, Québec, Canada, - Montréal, Québec, ) est un sculpteur québécois. Alfred Laliberté est né en 1877 contrairement à la date indiquée sur le socle de son monument funéraire, , , ,.

http://wikipedia.org

Posté par lepin1508 à 08:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2022

Église Saint-Barthélemy du Pin-la-Garenne : la restauration de la grande verrière terminée

IMG_3077

Les échafaudages ont été démontés du parvis de l'église Saint-Barthélemy du Pin-la-Garenne. La grande verrière totalement restaurée apparaît enfin dans toute sa splendeur. C'est là l’aboutissement d'un processus de longue haleine qui récompense tous ceux, particuliers et institutions qui y ont participé.

Le réseau (partie haute) a été remis en état dès 1972 par l'atelier Avice du Mans. Cette première campagne avait permis de sauver des vestiges de la Renaissance, notamment le portrait de Marguerite de Lorraine, le tout provenant de l'église Notre-Dame de Mortagne (Transfert en 1841).
Restaient les lancettes ainsi qu'une partie du fenestrage qui menaçaient ruine. Les estimations des réparations dépassaient les 50.000 euros. L'association de sauvegarde du Pin-la-Garenne et le conseil municipal ont donc décidé dès 2018 de rechercher des partenaires et des financements, alors que Catherine Reignault, artiste locale, proposait pour sa part des dessins sur le thème des quatre éléments destinés à chacune des lancettes.
Au terme d'un appel d’offres, la réalisation a été confiée à Virginie Berthier, maître-verrier à Nogent-le-Rotrou en coopération avec Franck Pelay, tailleur de pierre à Bretoncelles et les Ets Tempier de Nogent-le-Phaye.
Les financements ont été trouvés auprès du département de l’Orne, de la fondation du Patrimoine et du club des Mécènes de l’Orne, le solde étant assuré par l’association de sauvegarde, les particuliers donateurs et la commune du Pin-la-Garenne.
Début 2020, le projet passait à la phase active avant d’être interrompu par l’épidémie de Covid. Il a repris au printemps 2022 et a été mené à bien, ce dont nous nous réjouissons tous.

Inauguration prévue le jeudi 15 septembre 2022, à 17h30.

IMG_3081

IMG_3079

Posté par lepin1508 à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2022

400e anniversaire de la naissance de Pierre Boucher (1622-1717) : Mortagne en plein préparatifs

Banderole médiathèque

Le décor se met en place pour la semaine prochaine pour recevoir les invités d'une journée qui s'annonce comme mémorable. En effet, Pierre Boucher, né à Mortagne-au-Perche, pionnier de la Nouvelle-France, fondateur de Boucherville (Québec), sera au rendez-vous de sa propre histoire, les 30 et 31 juillet prochains dans sa cité natale. Sa statue, érigée dans les jardins de l'hôtel de ville, sera inaugurée en présence d'une délégation venue de Boucherville et des descendants de la famille Boucher venant de tous les horizons.

Au programme de ces deux journées :
— Samedi 30 juillet, à 15h inauguration de la statue suivie d'une soirée de gala sur invitation au Carré du Perche.
— Dimanche 31 juillet, à 9h30, office religieux à l'église Notre-Dame de Mortagne célébré en présence de Bruno Feillet, evêque de Séez.

Programme 30 et 31 juillet

 

Posté par lepin1508 à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2022

Signatures et rencontres

 

Signature La Curieuse Argentan

 

Vimoutiers1 2

Dimanche 12 juin, rencontre avec Anne Fromont, libraire à l'enseigne La Curieuse à Vimoutiers, et avec Lydie Berger, correspondante de Ouest-France et du Réveil normand, passionnées d'écriture et de lecture ! Un heureux moment de partage !

Olivier Varin 2

Jeudi 9 juin, à l'Atelier 110, à Saint-Martin-aux-Chartrains, réception et nombreuses signatures avec le Lions club du Val d'Auge. J'ai été reçu par Catherine Bonjour, présidente et Olivier Varin, animateur du jury du prix de littérature de Normandie. Merci à eux pour leur accueil.

IMG_2402

Rencontre aves des lecteurs, mardi 7 juin 2022, à l'invitation de M. et Mme Claude Vallée, Maison de la presse

Article d'annonce paru dans Ouest-France du 10 juin 2022.

Signature La Curieuse

 

 

Posté par lepin1508 à 21:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 juillet 2022

Dimanche 26 juin, rencontre avec les Drouin d'Amérique

Drouin 1Autour de la stèle : Pierre Drouin, Michel Ganivet, Denis Drouin et Guy Fréchet.

Notre périple québécois s'est poursuivi, dimanche 26 juin, par une rencontre avec l’association des Drouin d’Amérique, représentée, en l’absence de Ginette Drouin, présidente, tout excusée, par Denis et Pierre Drouin ainsi que Guy Fréchet (dont la mère est née Drouin). 
Les Drouin du Canada, notamment du Québec, et des États-Unis, sont descendants pour la plupart de Robert Drouin (Le Pin-la-Garenne 1607 - Château-Richer, 1685). Celui-ci, marié à Anne Cloutier, puis à Marie Chapelier, eut une terre au Cap-de-la Madeleine, puis à Beauport et à Château-Richer à la fin de sa vie.
À Château-Richer Robert et Marie Chapelier, sa seconde épouse, s’établissent vers 1650, sur cette dernière concession reçue près de la rivière aux Chiens. Des recherches récentes laissent penser que sa ferme se trouvait à l’emplacement du gîte « Le Clos des Brumes » dominant le fleuve Saint-Laurent et non à l’emplacement de la petite maison où figure une plaque rappelant, de longue date, la concession aujourd’hui traversée par le Chemin du Roi.
Après découverte de Beauport, nos amis Drouin ont organisé une visite sur les lieux attachés à la vie de Robert Drouin, avec pause photo devant la stèle commémorative ponctuée par une découverte de l’église de Château-Richer où il est inhumé.

J'ai adressé une invitation à nos amis Drouin du Nouveau Monde à revenir visiter, comme en 2007, la paroisse et l'église de leur ancêtre percheron.

Accueil Maison GirardinAccueil devant la maison Girardin à Beauport

Drouin 5Le Clos des Brumes, gîte touristique "Couette et café", emplacement probable de la ferme de Robert Drouin.

Drouin 6 L'église de Château-Richer se dresse au-dessus du fleuve Saint-Laurent.

Drouin 8Intérieur de l'église de Château-Richer

Drouin 7 Sympathique rencontre avec Dominique Gagnon, gardien de l'église de Château-Richer.

Drouin 2Stèle établie sur la concession de Robert Drouin par ses descendants de l'association des Drouin d'Amérique.

Drouin 3La petite maison établie en bas de la concession et sa plaque (ci-dessous).

Drouin 4

 

Annie et Michel GanivetAnnie et Michel Ganivet ont adressé une invitation à l'association des Drouin d'Amérique à revenir au Pin-la-Garenne,
paroisse de l'ancêtre Robert.

Pour tout savoir sur Robert Drouin :

Robert DROUIN (1607 Le Pin-la-Garenne - 1685 Château-Richer)

Les gens de métier ont eu une place de choix au tout début de la colonie. Robert Drouin pratiquait un métier qui aurait pu lui permettre de gagner largement sa vie. Briqueteur, il aurait pu s'attendre à décrocher facilement des contrats en Nouvelle-France mais tel ne fut pas le cas.

https://www.perche-quebec.com



 

Posté par lepin1508 à 17:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2022

Retour sur un périple québécois riche en "belles rencontres" : article du journal La Relève à Boucherville

Relève page 1

Relève page 2

 

Merci à la ville de Boucherville pour avoir distingué mes recherches sur l'histoire de l'émigration percheronne au Canada, notamment mes travaux récents sur la jeunesse de Pierre Boucher à Mortagne ! Cet article fait suite à la grande fête québécoise de la Saint-Jean-Baptiste du 24 juin 2022.

Posté par lepin1508 à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2022

Lancement à Boucherville (Québec) du 400e anniversaire de la naissance de Pierre Boucher, pionnier de la Nouvelle-France

ganivet 4

Conférence hier soir 22 juin à Boucherville sur l'enfance de Pierre Boucher à Mortagne. J'ai été accueilli à gauche, par François Desmarais, professeur d'histoire à l'école de Mortagne, Guy Théorêt, président de la société historique des îles-Percées; à droite Jean Martel, maire de Boucherville et Charles Desmarteau, directeur du journal "La Relève". La salle du centre culturel Pierre-Boucher était complète (près de 100 personnes). C'était là le lancement des commémorations du 4e centenaire de la naissance de Pierre Boucher (1622-1717). Elles se poursuivent aujourd'hui par les festivités de la Saint-Jean-Baptiste. Elles s'achèveront à Mortagne-au-Perche les 30 et 31 juillet. Belles rencontres en cours et en perspective !

IMG_2017

 

OPUS2225-ExposX7

OPUS2201-ExposX7

OPUS2209 1-ExposX7

Posté par lepin1508 à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2022

Le Perche et le Canada (surtout le Québec d'aujourd'hui) sur RTL

 

RTL Illustration

Émission produite par Anthony Souchet, animée par Jean-Miche Zecca, Louise Petitrenaud Jean-Sébastien Petitdemange

Comme promis voici le lien vers l'émission RTL vous régale où je suis intervenu ce matin 30 avril 2022, pour évoquer l'émigration des Percherons vers le Canada (durée 1h5 minutes, à partir de 51 minutes 20 secondes en ce qui me concerne). L'émission est consacrée au département de l'Orne. Il y est aussi question du Haras du Pin, de la Grande Trappe, de Bagnoles de l'Orne, de cidre, de calvados, de poiré mais aussi du boudin noir de Mortagne (clin d'œil à nos amis de la confrérie du Goûte-Boudin), du boudin blanc d'Essay, des Tripes, du camembert. Bref, cette émission est à écouter en intégralité. Merci au producteur de "RTL vous régale" Antony Souchet pour y avoir inclu une pub pour mon livre "Épopée en Nouvelle-France"

Posté par lepin1508 à 13:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2022

Dimanche 3 avril, salon du livre de Berd'huis

Signature Mélodie

Ce dimanche 3 avril à Berd'huis(Orne), au cœur du Perche, invitation aux lecteurs à venir partager sur mon dernier livre. Comédie, oui, roman policier non (les cadavres dans les placards, ce n'est pas mon genre), plutôt une histoire de famille pleine de rebonds sur fond d'humour, d'amour, de joie, de peine et de musique. Parlons-en !

Posté par lepin1508 à 19:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2022

À Honfleur, remise du prix normand Lions de littérature 2022

Les Lions clubs de Normandie étaient réunis le samedi 26 mars pour leur congrès de printemps à Honfleur.
En présence d'environ 200 personnes, m'a été remis le prix normand Lions de Littérature 2022 par Pascale Griève, gouverneure générale.
Sincères remerciements à l'équipe organisatirce de ce concours.

Lions Honfleur 2

Lions Honfleur 1

Posté par lepin1508 à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mars 2022

Année Pierre-Boucher : le n° 228 des Cahiers Percherons disponible

CP228 couverture

Chose promise, chose due. Dans le cadre des commémorations du 4e centenaire de la naissance de Pierre Boucher (1622-1717) à Mortagne, les Amis du perche et Perche-Canada, en lien avec les descendants de la famille de Boucherville, ont réalisé un numéro spécial de la publication "Les Cahiers Percherons". Ce document exceptionnel est adressé cette semaine aux adhérents des Amis du Perche, abonnés à la publication. Il est aussi distribué dans les différents points de vente de la région du Perche.
Il évoque la jeunesse percheronne du pionnier de la Nouvelle-France, né sous les règne de Louis XIII, le départ de sa famille pour la Nouvelle France, l'extraordinaire itinéraire au pays de Canada, du fondateur de Boucherville, cité du Québec aujourd'hui jumelée avec Mortagne. Il suit aussi ses descendants impliqués dans l'histoire des Amériques, de l'Île Maurice et leur retour en France.
Un ouvrage à se procurer absolument avant les festivités que prépare la ville de Mortagne les 30 et 31 juillet prochains.

CP228 sommaire

Pierre Boucher, pionnier de la Nouvelle-France Cahiers Percherons n°228 édité par la fédération des Amis du Perche. 104 pages, 8 euros.

Cahiers Percherons 228 (2021-4) - Pierre Boucher pionnier de la Nouvelle-France parution 15 mars - Les amis du Perche

4e centenaire de la naissance de Pierre Boucher, seigneur de Boucherville, baptisé à Mortagne-au-Perche (France), le 1er août 1622, décédé à Boucherville (Québec, Canada), le 19 avril 1717

https://amisduperche.fr

Posté par lepin1508 à 21:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2022

Mon livre "Une Mélodie qui n’en finit jamais" (Librinova) reçoit le prix normand Lions de littérature 2022

220221-Couv-prix-Normand

C’est avec un immense plaisir que j’apprends la nouvelle : mon livre « Une mélodie qui n’en finit jamais » (Librinova) reçoit le prix normand Lions de littérature 2022 (communiqué ci-après).
Après des mois bien difficiles liés à la crise sanitaire, à l’exception du salon du livre du Perche en décembre dernier dont on ne remerciera jamais assez les organisateurs de l’avoir maintenu…, je n’ai pu présenter ce premier roman qu’à de très rares reprises, les autres rencontres autour du livre ayant été annulées.
Merci également aux libraires qui m’ont malgré tout soutenu (mon livre, je le précise, peut être commandé chez tous les libraires de France).
J’espère pouvoir rattraper désormais le temps perdu !
Je retrouverai avec plaisir les lecteurs lors du salon du livre de Berd’huis le dimanche 3 avril prochain.

Le prix me sera remis le 26 mars prochain à Honfleur lors du congrès du district de Normandie. Il me permet d’ores et déjà de participer au salon du livre organisé dans le cadre de la convention nationale du Lions, le 23 mai prochain à Bordeaux.

Et j’espère pouvoir être présent à d’autres rendez-vous littéraires !

Lien vers Librinova :

https://www.librinova.com/librairie/michel-ganivet/une-melodie-qui-n-en-finit-jamais

Prix normand Lions 2022 (72 dpi)Communiqué des Lions Club de Normandie.

Article Ouest-France 2022 02 24Journal Ouest-France, 24 février 2022

MG Le Perche 2022 03 03Journal Le Perche 3 mars 2022

Posté par lepin1508 à 17:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2022

Il y a 52 ans, un avion s’écrasait au Pin-la-Garenne : souvenez-vous !

Accident Avion3

 

Photo Ouest-France

Catastrophe aérienne 1970

 

Article paru dans l'édition de Ouest-France du 19 février 2022

Ouest-France, dans son édition du 19 février fait mémoire de la catastrophe aérienne survenue le vendredi 13 février 1970 au Pin-la-Garenne. Ce soir-là, dans des conditions météorologiques épouvantables, un avion taxi en provenance de Saint-Nazaire s’écrasait à quelques centaines de mètres du bourg. L’accident a fait dix morts. L’une des victimes repose encore dans le cimetière. 
Avion en feu, pompiers convergeant des centres de secours des environs, mairie transformée en chambre funéraire, une soirée d’apocalypse qui marquera à jamais notre mémoire locale.

 

Posté par lepin1508 à 17:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2022

À Trois-Rivières, le musée Pierre-Boucher fête ses 140 ans d'existence

Musée Pierre Boucher

Il est le plus vieux musée du Québec. Il fête ses 140 années d’existence et expose ses trésors tant en objets qu’en archives. C’est avec beaucoup de plaisir que Perche-Canada relaie cette information du journal « Le Nouvelliste » (diffusée sur Facebook par notre ami René Beaudoin) alors même que le Perche, notamment la ville de Mortagne-au-Perche, fête cette année (festivités prévues les 30 et 31 juillet), le 400e anniversaire de la naissance de Pierre Boucher (1622-1717), gouverneur de Trois-Rivières, seigneur fondateur de Boucherville.
Nous profiterons d’un séjour au Québec, à la fin du mois de juin, à l’occasion de la Saint-Jean-Baptiste, pour aller visiter ce lieu de mémoire, au Petit-Séminaire, et célébrer le trait d’union qui nous unit au pays de Canada, tel que le célèbre, en 1664, Pierre Boucher dans son livre : « Histoire véritable et naturelle des mœurs et productions du Pays de la Nouvelle-France… ».

Posté par lepin1508 à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2022

Le film "Pierre Boucher, seigneur en Nouvelle-France" désormais en ligne en version intégrale

Imagette film2

En ligne jusque-là sur Youtube en quatre séquences, le film "Pierre Boucher, seigneur en Nouvelle-France" est désormais disponible en version intégrale.
Ce film produit par Perche-Canada, réalisé en 2011 par APO Productions (atelier vidéo associatif des Amis du Perche) retrace la vie de Pierre Boucher (1622-1717), baptisé à Mortagne-au-Perche (paroisse Notre-Dame) le 1er août 1622, parti au Canada en 1635 avec ses parents et ses frère et sœurs, défenseur de Trois-Rivières en 1653, ambassadeur de la Nouvelle-France auprès de Louis XIV en 1661-1662, fondateur de la ville de Boucherville au sud de Montréal, en 1667, décédé à Boucherville (aujourd'hui au Québec) le 19 avril 1717. Il est à l'origine, avec son épouse Jeanne Crevier, d'une famille de 15 enfants à la descendance innombrable aujourd'hui présente dans le monde entier.
Ce personnage hors du commun, fils de menuisier, anobli par Louis XIV, est un des grands pionniers de la Nouvelle-France. La province de Québec lui a rendu hommage en érigeant en 1922, une statue en façade du parlement de Québec. Cette œuvre originale a été réalisée par le sculpteur Alfred Laliberté. En 2017, à l'occasion du 3e centenaire de la mort de Pierre Boucher, une copie a été installée devant l'hôtel de ville de Boucherville. Avec l'autorisation de l'Assemblée nationale du Québec, dans le cadre des festivités liées au 4e centenaire de la naissance de ce fils du Perche, une autre reproduction sera élevée en 2022, dans le jardin public de l'hôtel de ville de Mortagne-au-Perche. Elle sera inaugurée les 30 et 31 juillet 2022 en présence d'une délégation de Boucherville et d'une cousinade des descendants de Pierre Boucher venus de France, de toute l'Amérique du Nord et de l'Île Maurice.

Lien par le site de l'association Perche-Canada : https://perche-canada.net

Visionner le film :

Posté par lepin1508 à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]